Quand la police derape !..

  • Par jkiff
  • Le 30/01/2009
  • Commentaires (0)


Voici quelques cas de notre Police Française qui ne reflètent pas la majorité, evidemment...

 

 

CHANTAGE
Un commissaire d'un arrondisement chic de Paris exerce des pressions sur un propriétaire d'une boite de nuit.
Verdict : 1000€ avec sursis.

VIOLENCE
Un chef de bord de la BAC brutalise une femme lors d'un controle d' identité, il lui lance " ferme ta gueule, c'est la police. La victime a eu un tympan perforé suite à l'altercation.
Verdict :  4 mois de prison avec sursis et 1500€ pour la victime pour outrages.

VIOL
Sur un parking près de Porte de La Chapelle, 3 flics ont forcé des prostituées à des rapports sexuelles.
Verdict : 4 et 3 ans ferme.

VIOL AVEC VIOLENCE
Un gendarme viole sous la menace de son arme 2 prostituées nigérianes en situation irrégulière, agées de 21 et 33 ans.
Verdict : 12 ans de prison ferme.

CORRUPTION
Des policiers dressait des contraventions en masse (surtout à des asiatiques) et leur proposait d'annuler le PV contre un billet de 20€.
Verdict : 6 mois avec sursis dont 4 ferme et radiéde la police à vie .

PROXENETISME
Un sous-brigadier tenait un club echangisme, où neuf femmes se sont prostituées pendant 2 ans
Verdict : 4 ans ferme pour le sous-brigadier.

VOL
Une adjointe de sécurité dérobe un portefeuille en croco contenant 50€ dans l'armoire des objets appartenant aux prévenus
Verdict : 3000€ d'amende avec sursis.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.